Comment booster son métabolisme grâce à l’alimentation ?

Comment booster son métabolisme grâce à l’alimentation ?
Le métabolisme est l’ensemble des processus mis en œuvre par le corps pour transformer en énergie ce que l’on mange et boit. L’organisme puise dans les calories et l’oxygène pour fournir l’énergie nécessaire au bon fonctionnement des muscles, du cerveau, des cellules et des organes. À ce métabolisme de base s’ajoutent les dépenses énergétiques liées à la pratique d’une activité physique. Le métabolisme est plus ou moins rapide selon la fréquence de l’exercice, l’âge ou encore la taille de l’individu.
 
Concernant l’alimentation, on mise sur les protéines, car elles aident à fabriquer le muscle. On choisit aussi une alimentation riche en bonnes graisses et en fibres.
 
Quels sont les aliments qui vont booster notre métabolisme ?
  • Le poivre noir
Le poivre noir contient de la pipérine. C’est un alcaloïde qui augmente le métabolisme de manière significative et permet une meilleure élimination des toxines. Pour décupler ses effets, il est à associer à du curcuma.
 
  • Le poulet
Le poulet, à condition d’être consommé sans la peau, est riche en protéines. Le blanc de poulet est la partie la moins grasse du poulet. Grâce à sa texture fibreuse, il demande une mastication lente qui booste le métabolisme général.
 
  • L’œuf
L’œuf est riche en protéines. Les protéines nourrissent les muscles et leur permettent un fonctionnement optimal, or un muscle qui fonctionne bien augmente le métabolisme général de l’organisme. Les oeufs peuvent être consommés une à deux fois par semaine, idéalement le matin.
 
  • Le chou
Le chou, quel qu’il soit (chou vert, chou rouge, chou de Bruxelles, etc.) contient de la vitamine C, qui a pour effet accélérer le métabolisme en donnant un coup de fouet à l’organisme. Mieux vaut les faire blanchir pour éviter les inconforts digestifs.
 
  • Le thon
Le thon est riche en oligo-éléments et en vitamines (B6 et B12). Il joue un rôle favorable sur le métabolisme en ayant des effets hypocholestérolémiants. Pour garder ses atouts santé, mieux vaut le préférer au naturel, en conserve, frais, ou cru, sans huile.
 
  • Le café
Le café augmente le métabolisme de 5 à 8%. Il favoriserait ainsi la perte de poids, à condition d’être consommé sans sucre et sans lait. Sa consommation doit toutefois être limitée et évitée après 16h pour limiter l’apparition d’effets indésirables (insomnie, tachychardie, etc.)
 
  • La cannelle
La cannelle contient un flavonoïde (aldéhyde cinnamique), à la fois antioxydant et stimulant au niveau métabolique car il favorise l’utilisation des sucres par les cellules. La cannelle est donc recommandée aux diabétiques et aux personnes désireuses de perdre du poids.
 
  • Le citron
Le citron, aliment basique, facilite l’équilibre acido-basique, or un bon équilibre acido-basique accélère le métabolisme et permet de brûler davantage de calories. On peut le consommer sous forme de jus, pur ou dilué pour les estomacs plus fragiles, en vinaigrette, etc.
 
  • Le piment
Le piment accélère le métabolisme grâce à la chaleur qu’il fait produire par l’organisme. Cela est du à une molécule qu’il contient, la capsaïcine, un principe actif qui demande à l’organisme de produire plus d’énergie, ce qui participe à une bonne élimination.
 
  • Le fromage blanc
Riche en calcium, en protéines, et pauvre en graisses. Le fromage blanc aide à éliminer les graisses et stimule le métabolisme de base. Le plus ? Il coupe plus la faim que le yaourt, ce qui en fait un allié parfait pour une collation entre les repas ou en dessert lorsque l’on n’est pas tout à fait rassasié.
 
Il y en a quelques autres mais ceux-ci sont les plus reconnus !