Quelle alimentation en été ?

Quelle alimentation en été ?

C’est la saison de toutes les saveurs, il faut en profiter ! En été, il faut savoir adapter son alimentation et son mode de vie pour bien affronter les grandes chaleurs.

Bien entendu, la première règle d’une bonne alimentation en été reste l’hydratation.

Avec la transpiration, on perd des réserves d’eau et de minéraux. Il faut boire (cela peut monter jusqu’à 2 à 2,5 litres par jour) ! L’été, il semble que plus il fait chaud, plus notre corps est attiré par les boissons froides. Buvez beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation, n’hésitez pas à user de toutes les astuces possibles pour penser à boire régulièrement : bouteille graduée, alarme de rappel, eau infusée… Si vous aimez le thé, vous pouvez choisir parmi une grande variété de feuilles. Le thé vert renferme des antioxydants, ce qui peut être bénéfique après un bain de soleil, et certains thés fruités renferment de la vitamine C. Attention à votre consommation de sucre très présent dans certaines boissons.

Deuxième règle importante, consommez des aliments de saison !

Des fruits et des légumes en abondance. C’est le temps des crudités : tomates, concombres…. qui l’air de rien ont une bonne capacité nutritive. Et donc des salades à gogo, sans oublier des herbes (menthe, basilic, coriandre, ciboulette…). Divers aliments apportent ainsi de l’eau et des nutriments. Le concombre contient 95% d’eau mais c’est aussi une bonne source de potassium (8% des Valeurs Nutritionnelles de Référence), de vitamine C, de vitamines du groupe B. Mais vous pouvez aussi miser sur la courgette crue (94% d’eau). L’été, il est préférable de consommer des aliments plus légers qu’en hiver. Remplacez la soupe épaisse par un gaspacho léger. Choisissez des soupes préparées avec des ingrédients de saison : melon, avocat, courge d’été, maïs, pois mange-tout ou légumes croquants comme le concombre. Rendez-vos repas encore plus savoureux avec des herbes fraîches et odorantes comme le basilic et la coriandre. La menthe poivrée a aussi sa place dans les menus d’été, car elle rafraîchit tout en calmant l’estomac après un repas, favorisant ainsi une bonne digestion. Côté fruits, rappelez-vous que tous les fruits très colorés (rouge ou orange) sont porteurs de bonnes substances antioxydantes. Les agrumes sont également de bons alliés pour leur jus et leurs vitamines. Ils sont réputés avoir de bons effets sur la circulation veineuse. La pastèque (92% d’eau) désaltère et apporte le sentiment de satiété. Les légumes peuvent se consommer en soupes froides et autres gaspachos, les fruits en smoothies (ne pas rajouter de sucre, si possible, car ils en contiennent déjà beaucoup).

Les faux amis de l’été sont tout aussi présents, pensez à les bannir ou les limiter !

L’été c’est la saison des barbecues. Sauf que des protéines animales trop cuites et à des températures élevées (sur flamme nue ou au charbon) développent des substances chimiques qui peuvent augmenter les risques d’avoir un cancer. Et plus vous mangez ce type de nourriture, plus le risque est important. D’un point de vue nutritionnel, vous n’avez pas besoin de manger de la viande animale tous les jours. Vous pouvez remplacer les protéines animales par des protéines végétales. Je troque la viande trop cuite contre : des légumes grillés qui eux ne dégagent pas de toxines !

Les viandes transformées comme les saucisses de hot dogs peuvent être nocives pour la santé. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reconnaît une relation de cause à effet entre le développement du cancer coloréctal et les nourritures modifiées. Outre les hot-dogs, ce danger s’étend à tout produit animal qui a été salé ou fumé (les charcuteries par exemple). Je troque la saucisse du hot dog contre : du filet de poulet ou de poisson non transformés.

Les fruits bio sont de loin conseillés pour avoir un organisme en bonne santé. Si vous mangez des fruits qui ont été touchés par les pesticides vous risquez des perturbations hormonales qui peuvent aller jusqu’à des problèmes de développement chez les enfants nés de femmes ayant eu un niveau élevé d’exposition aux pesticides. Je troque mes fruits bourrés de pesticides contre des fruits bio. Là encore, il faut agir intelligemment. Inutile (ou presque) d’opter pour des bananes ou des oranges bios : les pesticides ont beaucoup de mal à traverser leurs peaux. En revanche, pour les fraises, nectarines, pêches, raisins, tomates et autres fruits nus, le rinçage est une règle d’or !

Les desserts light sont comme les boissons light : sucrés artificiellement. Du coup, même griefs. Les boissons artificiellement sucrées avec de l’édulcorant peuvent ne pas avoir de calories mais elles n’atténuent absolument pas nos envies sucrées. Au contraire : des recherches montrent que consommer des édulcorants augmente les envies de sucre et peuvent potentiellement conduire à une prise de poids. Et donc des problèmes de santé.

A vos assiettes !